amzoukhsane.blog4ever.com

amzoukhsane.blog4ever.com

d- Etat des lieux

Le diagnostic établi par l'AADEC fut simple et peut se résumer aux 4 points suivant
1- Etendue du rôle des pouvoirs publics dans le développement.
Depuis l'indépendance en 1956, la région a bénéficié de projets initiés par l'Etat. Les derniers en date furent sans doute les plus importants et ont consisté en la réalisation  d'une vingtaine de Kms de route goudronnée, reliant le souk Lakhmis des Idagnidif à la route secondaire reliant Ait Baha à Tafraout, ainsi qu'à la route de Tanalt, plus le lancement du projet d'électrification qui avance de façon satisfaisante, permettant quand même un certain désenclavement de la région
Il est à noter que l'électrification des Douars Amzkhsane, Tasila et Aguerd-Imoul a été achevée fin du premier semestre 2007.
Un autre fait permet d'illustrer quand même l'insuffisance de l'investissement public dans la région, à savoir le budget annuel alloué à la commune rurale des Idagnidif qui consiste en une enveloppe d'environ 500.000 Dhs ; Cette somme suffit à peine à satisfaire les besoins en fonctionnement de la commune dont les recettes (taxes, loyers…) restent très limitées et donc les programmes d'investissements quasi-inexistants. A titre de rappel la commune rurale des Idagnidif compte sous sa juridiction tous les Douars composant la grande Tribu des Idagnidif.

2 - Manque des infrastructures de base dans le Douar

- L'eau d'abord; l'approvisionnement des habitations continue à se faire à dos d'ânes  pour ceux qui en possèdent

     - Un système d'irrigation insuffisant pour une réelle mise à niveau de l'agriculture vivrière

     - Infirmerie
     - Centre d'activités sociales

3 - Insuffisance des moyens financiers des habitants
La physionomie sociale des habitants des douars peut se résumer comme suit. Une partie éparpillée à travers les villes du royaume exerce dans le petit commerce essentiellement les épiceries; bref un commerce de survie. Très peu exercent des activités commerciales plus importantes. Une minorité ayant eu accès à l'éducation travaille dans les administrations ou le secteur  privé. Quant à l'agriculture vivrière exercée au Douar, elle est en continuel dépérissement depuis plusieurs années en raison notamment d'un système d'irrigation insuffisant, sans parler de la sécheresse chronique.

4 - Dépérissement de la région sur un plan social et culturel.
En effet, sous le poids des contraintes matérielles, l'émigration accélérée des habitants vers les villes vide peu à peu la région non seulement de la présence physique des gens mais aussi de la présence d'une culture millénaire; l'Anti-Atlas ou le Souss en général est historiquement le berceau d'une certaine culture arabo-berbère et islamique qu'on retrouve dans tous les pays d'Afrique du Nord et les pays subsahariens et qui dénote d'une profonde authenticité dans le vécu illustré aussi bien au niveau de l'habit de l'architecture de la bijouterie ou encore dans la poésie ou patrimoine littéraire en général écrit et oral, ainsi que dans les chants et danses berbères.
Ce patrimoine historique  aujourd'hui en dépérissement est considéré dans la philosophie de notre association comme un élément important dans le processus de développement de la région, tant nous croyons que le bien-être matériel n'est pas une fin en soi, mais le tremplin nécessaire pour l'épanouissement social et culturel de la communauté.  




24/02/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 65 autres membres